Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Zoom sur le Dosha Kapha
Kapha Dosha

Kapha Dosha, c'est quoi ?

Kapha est selon l’Ayurvéda, le Dosha qui apporte la cohésion et l’adhésion ainsi que la liaison entre les différentes parties du corps. Aussi, il vient nourrir l’organisme de part sa consistance et forme la structure du corps (graisse, muscles, plasma…). Il est l’eau contenu dans la terre, il est donc huileux (onctueux, froid, lourd, lent et statique comme le mucus. C’est qualités font qu’il a tendance à la stagnation et à la congestion. Et grâce à ses deux éléments, Kapha apporte l’ancrage, la stabilité et la solidité nécessaire à un état d’équilibre. Il apporte ce qui fait défaut aux deux autres Doshas, Vata et Pitta, qui sont eux plus volatiles. Egalement, Kapha permet d’expérimenter des ressentis « chaleureux » comme la douceur, l’amour, le calme, la paix intérieure, l’attachement, la compassion et le pardon. Kapha vient apaiser et instaurer l’harmonie dans le corps et le mental. Il amène un certain équilibre, contrairement aux deux autres Doshas, qui ont tendance à être agités. C’est pour cela qu’il est considéré comme la constitution la plus robuste et endurante. Son système immunitaire est plus fort et résistant.

En quelques mots :

  • Signifie de « mucus ».
  • Eléments eau + terre.
  • Ses qualités : humide, légèrement huileux (onctueux), froid, lent, lourd et statique.
  • Gère la cohésion, l’adhésion, la liaison entre les différentes parties du corps. Il vient nourrir et soutenir l’organisme.
  • Siège : l’estomac.
  • Sens : le goût.
  • Emplacements principaux : estomac, poumons, coeur, langue, la graisse, le nez et la gorge.

Les caractéristiques de Kapha

Au niveau physique, Kapha se manifeste par des traits arrondis et une structure assez robuste. La terre et l’eau sont deux éléments « lourds », cela se reflète sur le corps, notamment à travers les Dhatus (tissus du corps) qui sont bien développés. Cela apporte au type Kapha une résistance physique et de l’endurance. De plus, le côté statique et lent de Kapha a tendance à entraîner de la stagnation et de la congestion, ce qui a pour conséquences des difficultés à perdre du poids. Les articulations sont larges, les hanches et les épaules plutôt bien dessinées. Les personnes Kapha montre une certaine solidité avec des formes et une silhouette généreuse. Les traits de leur visage sont généralement grands (bouche, yeux, nez) et là aussi plutôt arrondis. 

Au niveau du mental, les personnes Kapha sont généralement calmes, stables et pleines de douceur. Elles sont aussi généreuses et ont le sens de la famille. Elles aiment le contact physique et ont un penchant pour la bonne nourriture et le sucre en particulier. Le côté stagnant de Kapha peut également les rendre sédentaires. Elles peuvent aussi manquer de motivation parfois. Enfin, ce Dosha est très relié à l’émotionnel et apporte des valeurs essentielles comme l’amour, la compassion, l’honnêteté, le pardon et la fidélité.

Au niveau physiologique, Kapha se caractérise par la lenteur de son métabolisme. Agni, le feu digestif est donc lui aussi lent ce qui entraîne une digestion longue et un transit lent. Cela peut provoquer de la constipation, des sensations de lourdeur et un sentiment de congestion. Mais aussi une difficulté à perdre du poids et une tendance à en prendre. Les personnes de type Kapha ont un faible appétit mais celui-ci est constant. La qualité froide de ce Dosha fait que la température corporelle n’est pas très élevée, les extrémités sont souvent froides. La qualité de leur Dhatus et le fait qu’ils soient bien développés leur procurent une bonne immunité et donc une résistance face aux maladies.

Comment reconnaître un déséquilibre Kapha ?

Kapha se déséquilibre majoritairement par une alimentation inappropriée, souvent trop riche et en quantité trop importante et par un mode de vie trop sédentaire. De nos jours, il est fréquent de consommer en excès des produits sucrés, des aliments difficiles à digérer de part leur lourdeur et de manger au-delà se capacité digestive. La démocratisation du travail sur ordinateur et à la maison n’encourage pas non plus à une hygiène de vie salutaire pour le corps. Bouger chaque jour est primordial pour le maintient d’une bonne santé.

Quelques signes de déséquilibre Kapha :

  • Sensations de lourdeur, de congestion ou de fatigue. 
  • Agni, le feu digestif devient lent, ce qui peut provoquer des nausées, une certaine lourdeur, de la fatigue juste après le repas. La digestion peut être difficile avec la présence de ballonnements. L’appétit est plutôt faible mais cependant régulier. 
  • Vous avez tendance à prendre du poids ou à avoir de la difficulté à en perdre dû à une rétention d’eau ou de graisse.
  • Des troubles respiratoires peuvent se manifester. 
  • Congestion au niveau des sinus, de la gorge, des poumons. Mais aussi au niveau du mental, cela peut engendrer de la tristesse, de la dépression et un manque de motivation.
  • Une envie de manger pour combler et atténuer un état émotionnel comme la tristesse, l’attachement ou la déception.
  • Une tendance à dormir beaucoup.
  • Pâleur de la peau et des Malas (urines, selles).

Comment le rééquilibrer ?

Pour rééquilibrer Kapha et donc le diminuer, il suffit d’éviter les qualités qui lui sont similaires. C’est-à-dire tous ce qui est humide, froid, stagnant, onctueux, huileux, lent et lourd. Au contraire, il faut privilégier les qualités qui lui sont opposées comme le chaud, le sec, le mobile, le rapide et le léger.

Quelques conseils à mettre en place :

  • A la fin de l’hiver et au printemps, il peut être bon de prendre l’air et de s’exposer au soleil. Protéger vous de l’humidité et du froid.
  • Bougez, pratiquez une activité sportive, faites circuler l’énergie (le Prana) et les liquides corporels (lymphe, sang). 
  • Détoxiquez votre corps en réalisant une monodiète ou un jeune afin de vous libérer des toxines (Ama).
  • Vous pouvez réaliser un massage à sec (Udvartana) avec de la farine de pois chiche ou un gant exfolient. Ou bien effectuez un massage vigoureux à l’huile de moutarde. Cela va également aider les fluides à mieux circuler.
  • Evitez de manger en excès, soyez à l’écoute de votre satiété afin de limiter toutes rétentions.
  • Au niveau alimentation, privilégiez les goûts piquants, astringents et amer. Mais aussi le cuit, le léger et le chaud.
  • Essayer de vous lever tôt et d’éviter les siestes.
  • Stimulez-vous, sortez, faites de nouvelles activités. Il est important de vous motiver à sortir de votre zone de confort.
Partagez l'article :

Nos autres articles