Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Routines ayurvédiques d’été

Quel est l'impact de l'été sur les Doshas ?

En Ayurvéda, chaque saison est dominée par une énergie particulière. Les Doshas Vata, Pitta et Kapha, sont influencés par les qualités présentes dans notre environnement. Pour en savoir plus sur les cycles des saisons selon l’Ayurvéda, je vous invite à consulter mon article dédié à ce thème : conseils ayurvédiques pour vivre en harmonie avec les saisons.

En France, l’été est une saison où il fait chaud, souvent sec mais parfois un peu humide (orageux) et lumineux. Tous ces attributs ont tendances à augmenter le Dosha Pitta. Car lui aussi, est de nature chaude, pénétrante et légèrement humide. Ces qualités similaires vont ainsi provoquer une aggravation du Dosha Pitta. Ce dernier s’est accumulé tranquillement au printemps avec l’augmentation de la température extérieur. Puis, il se manifeste plus fortement en été, sous la présence de ces qualités saisonnières. 

Le fait que le Dosha Pitta est augmenté dans notre organisme, va avoir des conséquences sur notre équilibre personnel. Nous allons ressentir des sensations physiques et psychiques particulières à cette saison d’été.  Souvent, nous transpirons plus, nous avons un appétit plus faible car Agni, notre feu digestif est diminué. Aussi, nous avons plus soif, nous expérimentons plus les émotions chaudes comme la colère ou la frustration. Nous sommes attirés par la fraicheur, l’ombre et tous ce qui vient nous hydrater.

Si l’été est très sec avec des périodes de canicules assez longues, le Dosha Vata risque d’être lui aussi impacté. En effet, la sécheresse aggrave fortement ce Dosha, ce qui le fera augmenter dans notre organisme. Cela aura alors des effets spécifiques sur notre corps et notre mental. On pourra alors ressentir une sécheresse de la peau ou des cheveux, une déshydratation, plus de nervosité ou d’agitation. Ou bien une augmentation des troubles digestifs, se manifestant sous forme de ballonnements, de gaz ou de flatulences. Normalement, le Dosha Vata s’accumule petit à petit en été avec l’arrivée d’une sécheresse modérée, puis il s’aggrave en automne avec l’arrivée des épisodes venteux. Mais avec l’augmentation des épisodes caniculaires, il est plus courant aujourd’hui de connaître une aggravation de Vata également en été. 

En fonction du climat et des qualités présentes autour de nous, il est important d’adapter son hygiène de vie afin que celle-ci nous aide dans le maintient de notre équilibre.

La Ritucharya de l'été

Quelques semaines avant le changement de saison, ici à la fin du printemps, il est conseillé d’effectuer une transition douce. Faire subir à notre organisme des modifications d’une manière brusque ou ne pas le préparer aux changements saisonniers, risquent de créer des déséquilibres. Cela va surtout venir perturber le Dosha Vata, qui est le plus impacté par les périodes de transition. Venir apporter quelques modifications dans son hygiène quotidienne tout en douceur, va avoir un effet positif sur notre corps et notre mental. 

Vous trouverez ci-dessous des propositions qui peuvent vous être utiles dans votre adaptation à cette saison estival. Ces conseils vont aider à apaiser le Dosha Pitta :

  • Profiter des périodes de fraicheurs, au lever ou coucher du soleil : ballades au clair de lune ou dans la rosée du matin. Cela peut aussi être faire du sport d’intensité moyenne en fin de journée ou début de journée. Cela permet d’éviter de s’exposer à des températures élevées et surtout de faire trop d’efforts sous une chaleur intense. On privilégie le frais, l’ombre et les baignades qui viennent abaisser la température corporelle et ainsi apaiser notre Dosha Pitta.
  • Prendre des douches à températures ambiantes ou légèrement fraîches peut aider notre organisme à redescendre en température. Plutôt le faire en dehors des heures de repas car après manger, cela risque de perturber Agni, le feu digestif.
  • Si vous avez des difficultés à trouver le sommeil et apaiser votre mental le soir, vous pouvez effectuer un massage des pieds. En effet, se masser les pieds va avoir un impact positif sur les Doshas Pitta et Vata. Pour abaisser la chaleur au niveau de la tête, il est conseillé d’utiliser de l’huile de coco ou du ghee (beurre clarifié). Vous pouvez également utiliser un bol Kansu, qui contribue aussi à l’apaisement de l’élément feu dans le corps. Afin d’éviter un surplus de cogitations le soir avant le coucher, il serait bénéfique d’instaurer une atmosphère calme et relaxante. Diffuser des senteurs fleuris et une lumière tamisée aident à l’apaisement. Se coucher avant 22h – 22h30, en heure Kapha, favorise l’endormissement. 
  • Le soleil en été brille fort, ainsi on évite une exposition au soleil aux heures critiques et on protège sa peau. vous pouvez venir apaiser cette dernière en appliquant de l’huile de coco ou du gel d’aloé vera, cela calme les inflammations et apporte une sensation de fraîcheur. L’hydrolat d’eau de rose est aussi bénéfique car elle vient aussi refroidir et apaiser Pitta. Tous les produits et substances à base de rose sont excellents durant cette période de l’année.
  • Au niveau des activités physiques, on privilégie des activités douces pour venir apaiser et diminuer la chaleur interne. Si vous pratiquez des sports plus intenses, il est préférable de les réaliser en début ou fin de journée, sous la fraîcheur.
  • Durant cette période estivale, on essaie de lâcher-prise et de se détendre. Prendre du recul sur les « to do list », les objectifs et tous ce qui est en relation avec une certaine compétition. Venir ralentir le rythme et profiter de la nature et de l’instant présent va être bénéfique pour votre équilibre interne. On évite aussi les situations qui peuvent nous mettre en colère ou nous frustrer. Car en été, sous l’effet de la chaleur, nous avons tendance à être envahie par des émotions chaudes de type Pitta comme la colère, l’irritabilité et l’impatience.
  • On pense à bien s’hydrater avec de l’eau fraiche (non glacée) ou à température ambiante. Les jus de fruits frais maisons de temps en temps peuvent être une bonne une alternative afin de nous hydrater. Privilégier le fait maison aux boissons industriels, qui contiennent beaucoup de sucre, ils sont trop excitants pour notre organisme et risquent d’augmenter notre Dosha Pitta. Aussi, si c’est possible, il pourrait être bénéfique de limiter sa consommation d’alcool, de thé ou de café qui sont acidifiants pour le corps. et pour l’esprit. Le meilleur moyen de bien s’hydrater est de boire entre les repas et en petite quantité à chaque fois. L’été, on hésite pas à boire plus que les autres saisons (environ 2l), notre corps en a besoin. 
  • On privilégie tous ce qui rafraîchit. Si vous êtes de constitution Pitta, vous pouvez manger des crudités régulièrement. Sinon, en fonction de votre Prakriti (constitution de naissance), en manger de temps en temps est bénéfique. En été, on évite les épices trop piquantes et chauffantes et on utilise plutôt des épices douces comme la coriandre, le fenouil et le cumin.
  • On essaie de diminuer les aliments acidifiants qui augmentent la chaleur interne comme les yaourts, le fromage, les pâtes contenants du levain, les produits industriels, la viande rouge…
  • Etre attentif aux solanacées (tomates, poivrons, piments, aubergines) qui peuvent provoquer des troubles digestifs si vous avez un excès de Pitta.
  • Les excitants comme le café, le thé et l’alcool sont à consommer avec parcimonie.
  • Pour aider à pacifier Pitta, vous pouvez cuisiner avec de la coco, du ghee en quantité modérée, une huile neutre comme celle de tournesol ou d’olive.
  • En été, notre feu digestif (Agni) est moins puissant, notre capacité digestive est moins élevée, il est donc pertinent d’écouter sa sensation de satiété. Afin d’éviter la formation d’Ama (toxines), il est préférable de manger léger. Manger léger ne veut pas dire manger uniquement des salades. Au contraire, il est recommandé de manger léger et nutritif. Cela signifie qu’on privilégie les céréales complètes ou semi-complètes, selon l’état de son feu digestif, ainsi que des légumes et fruits de saison.
  • On favorise aussi les protéines d’origine végétales et les légumes à feuilles vertes.
  • On peut également venir se rafraichir avec des fruits hydratants comme la pastèque, les pêches, les abricots… 
  • Pour avoir plus de conseils en alimentation afin de rééquilibrer le Dosha Pitta, je vous invite à consulter l’article suivant : équilibrer le Dosha Pitta grâce à l’alimentation.

Préparer la transition vers l'autome

Vers la fin de l’été, quelques semaines avant le début de l’automne, soit quand les températures diminuent, on commence à préparer son corps à ce nouveau changement de saison. L’automne est la saison du Dosha Vata, la saison du vent. Petit à petit, on instaure une routine de vie qui vient apaiser ce Dosha afin d’éviter que ce dernier ne s’aggrave de trop. Cela va permettre d’atténuer les troubles Vata comme la nervosité, l’anxiété, la sécheresse de la peau et des cheveux, des problèmes de constipation, de gaz ou de distensions abdominales. 

Pour en savoir plus, sur la saison de l’automne, je vous invite à consulter l’article dédié : routines ayurvédiques d’automne.

Profitez bien de cette saison estivale, reposez-vous, écoutez-vous et faites ce qui vous semble bon pour vous. Personne d’autre que vous ne peut juger ce qui est juste pour votre corps et votre mental. Suivez votre intuition et vos ressenties, ils sont votre boussole interne. Appréciez les belles journées d’été, les journées à rallonge et le bonheur de passer autant de temps une nature flamboyante.

Partagez l'article :

Nos autres articles